Usinage : comment réduire les coûts de production ?

Quand on pense compétitivité et rentabilité, le réflexe est souvent de s’orienter vers l’exportation de sa production vers les pays d’Asie… Or cette démarche est à la fois risquée et coûteuse. En organisant au contraire sa production, en réduisant les achats et en choisissant des équipements à la pointe, il est possible d’augmenter ses marges et donc ses bénéfices.

Les équipements

Les équipements concernent les machines issues des dernières technologies dont l’objectif est de gagner du temps sur la fabrication d’un produit. Investir dans un scan 3d par exemple déclenchera une petite révolution dans vos ateliers : la transformation d’un objet physique en fichier numérique dans les moindres détails. Finies les manipulations de toutes sortes ! Il est désormais possible de réduire ou agrandir un objet en un clin d’œil et même de développer de nouveaux produits très facilement.

La robotisation de la chaîne de production est un autre des aspects des économies potentiellement réalisables dans la mesure où elle réduit la main d’œuvre.

Les achats

Faire appel à des fournisseurs locaux aura un impact sur les coûts de fabrication. Mieux, intégrer un groupement d’intérêt économique permettra de mutualiser ses achats de matière première et d’obtenir un meilleur prix. Il en est de même pour les emballages ou le transport.

Dans le même esprit, il est possible de réduire le volume des consommables tels que les outils de coupe ou les fluides de coupe :  

  • Des logiciels de gestion des outils coupants sont mis au point par certains fournisseurs. Ils constituent des bases de données extraordinaires pour préparer les programmes de coupe et les assemblages. On ne perd ainsi plus de temps à choisir le bon outil de coupe, son réglage ou sa correction.
  •  La nano lubrification permet aussi de réaliser des économies substantielles sur les fluides de coupe. Ceci dit, la récupération des fluides non utilisés est déjà un bon départ.

Rechercher un centre d’usinage pour la fabrication des produits en grande série vous permettrait de vous recentrer sur votre savoir-faire : les produits technologiques en petites séries vendues plus cher.

La formation

La formation des salariés est un investissement pour l’avenir. Il est moins onéreux de chercher à développer les compétences que de recruter. D’autant qu’une meilleure connaissance des process est indispensable dans le cas de l’automatisation de la chaîne de production. Des opérateurs bien formés sont nécessaires. Ainsi valorisés, ils seront plus motivés.