L’usage de la blockchain va t’il se démocratiser dans notre société ?

Aujourd’hui, très peu sont ceux-là qui n’ont pas encore entendu parler de la blockchain. Ce miracle de la technologie ne cesse de faire parler de lui. En 2020 par exemple, l’effectif mondial des utilisateurs du Bitcoin sur le portefeuille Blockchain a atteint l’échelle de 55,8 millions. À cette allure, beaucoup de personnes se demandent si la blockchain arrivera à se démocratiser. Si vous avez aussi cette inquiétude, dans cet article, nous vous proposons une réponse.

La blockchain : de quoi s’agit-il réellement ?

Malgré la croissance exponentielle de son nombre d’utilisateurs entre 2015 et 2021, beaucoup de personnes continuent d’avoir de faux aperçus au sujet de la blockchain , quel que soit le continent qu’on peut considérer. En réalité, de quoi en est-il question ? De façon très simple, il s’agit d’une technologie assez révolutionnaire, un géant système ou registre dans lequel sont recensées beaucoup de transactions et de façon chronologique. Il s’agit par exemple des :

  • Transactions dites transparentes, car pouvant être librement consultées sur Internet et par tous les acteurs du réseau
  • Transactions dites anonymes, car les utilisateurs sont seulement identifiés par des clés (privée et publique)
  • Transactions dites décentralisées, car les données ou informations ne sont pas simplement et seulement stockées sur un serveur comme avec le système du paypal, mais sur une diversité de réseaux, ce qui rend compliqués les piratages.

La blockchain est une technologie faite pour tous. Contrairement à certains systèmes numériques, elle est profitable non seulement aux geeks ou riches amoureux des crypto monnaies, mais aussi aux pauvres. C’est aussi l’application la plus évidente en matière de rapidité d’échange ou de transfert de valeurs et d’informations. C’est à travers elle que sont réalisés la structure et le développement de la plupart des crypto monnaies.

Un système de plus en plus généralisé et tendant vers une démocratisation

Aujourd’hui, la blockchain est devenue l’application de tous les domaines. Elle ne joue plus qu’un rôle d’hébergeur des crypto monnaies. Désormais, elle est utile dans une multitude de domaines.

La blockchain et le vote

Si vous ne le saviez pas, la blockchain est un puissant outil de e-voting. Elle constitue une intéressante alternative au vote visible même si certains pays doutent de son efficacité. Au Danemark par exemple, elle a été déjà plusieurs fois essayée avec succès. Et, avec l’allure actuelle des choses, elle risque de devenir d’ici quelques années le moyen de vote de tous les pays.

La blockchain et la numérisation des documents administratifs

Le système de blockchain risque aussi de devenir d’ici quelque temps l’outil de numérisation de tous les documents d’identité. Avec ce système, le risque de piratage est toujours écarté ou tout au moins réduit. Il peut donc servir à la numérisation des pièces comme les cartes d’identité, les actes de naissance et de mariage, les passeports, des documents médicaux et bien d’autres.

La blockchain et le cloud

Autrefois stockés sur des DVD, CD, clés USB et récemment sur le cloud (centralisé), les données peuvent désormais facilement être hébergées sur un nuage décentralisé grâce à la blockchain. Vous pourrez ainsi non seulement conserver vos données, mais surtout les sécuriser. Il n’y a donc pas un seul doute à ce que la blockchain soit en plein processus de démocratisation.