Comment trouver un forfait mobile correspondant à ses besoins ?

Découvrez quelques astuces pour trouver des forfaits à bas prix. Il existe des solutions pour ceux qui ont une petite bourse pour leur communication.

Comment trouver un forfait à la taille de sa bourse?

Au lit, en promenade, au cinéma, chez le coiffeur, à la piscine, dans les montagnes, en randonnée… ce n’est plus le chien, mais le téléphone qui est devenu le meilleur ami de l’Homme. Le nouveau compagnon de route a pourtant besoin de forfait voix et data pour remplir pleinement ses fonctions. Ces factures peuvent parfois être très salées à la fin de l’abonnement. Pour éviter cet état de choses, les abonnés des réseaux GSM se lancent dans la quête du Graal, le forfait mobile pas cher . Nous vous donnons quelques astuces pour vous permettre de le trouver.

Des forfaits à moins de 2euros!

Les réseaux sociaux bercent dorénavant le quotidien de la plupart des Français, qui ne comptent plus vraiment les mégaoctets dépensés. D’autre part contre préfèrent trouver de petits forfaits pour éviter en fin de mois l’asphyxie financière. Pour combler cette attente certains opérateurs ont donné vie à l’offre 2euros par mois. Elle peut vous permettre de faire de grosses économies, si vous vous en tenez au volume convenu. Vous aurez toutefois à payer des frais hors forfaits dans le cas contraire.

L’opérateur virtuel Sympa Mobile propose le forfait à bas prix. Le forfait à moins de 2euros par moins est sans engagement. Il en est de même pour Cdiscount mobile, Coriolis et Prixtel. Le point commun entre ces opérateurs sur ce genre d’offre est que vous devez sacrifier des services. Suma Mobile ne vous permet pas de recevoir ou d’envoyer des MMS. Il faudra se rabattre sur les réseaux sociaux pour ce faire. Cdiscount quant à lui ne propose pas l’itinérance de données. Vous ne pourrez donc pas en profiter dans les pays de l’Union Européenne ou dans les Dom. Coriolis ne propose que 50Mo de data 4g ou H +utilisable en France, dans les Dom et dans l’UE. Prixtel privilégie le système de seuil pour permettre au consommateur de trouver chaussures à son pied.

Il faut donc remarquer que ces forfaits «low cost» sont proposés par des opérateurs virtuels. Le service après-vente est donc moins élaboré que chez les opérateurs dits classiques. Il faudra donc vous habituer à vous voir bidouiller un tant soit peu votre téléphone en cas de pépins.

Des réflexes pour faire baisser sa communication…

Les forfaits à bas prix ont le vent en poupe et beaucoup y cèdent sans vraiment lire entre les lignes des contrats. Dans le cas où le calcul de la communication est arrondi par exemple à la minute plutôt qu’à la seconde, le forfait puisse vite s’épuiser. Un appel qui dure quelques secondes sera arrondi à la minute supérieure.

Une autre astuce pour économiser est de guetter les promotions pour changer d’opérateur. La concurrence est le nerf de la guerre commerciale. Le client doit donc en être le premier bénéficiaire. Suivez donc de près les promotions des différents opérateurs du marché français et n’hésitez surtout pas à changer d’opérateur mobile pour bénéficier de quelques euros de réduction. Abonnez-vous et activez la notification sur les réseaux sociaux appartenant à ces opérateurs. Vous serez prévenus à la seconde.

L’astuce la plus répandue pour économiser son forfait internet est de surveiller les applications qui en consomment le plus. Plusieurs applications natives dans vos smartphones ou celles sur l’App store ou la Play store vous renseignent sur les consommations. Vous pouvez ainsi contrôler vos dépenses en data en désinstallant certaines applications inutiles. Si vous avez un Wi-Fi à proximité, profitez-en pour économiser quelques mégaoctets sur votre forfait.

Pour économiser votre forfait voix vous pouvez utiliser certaines applications comme WhatsApp, Skype, Viber, Messenger… pour faire vos appels ou les messages. Si vos correspondants l’ont également sur leurs téléphones, vous serez même épargnés de forfaits SMS ou MMS.