2019 sera l’année du smartphone pliable

Nul n’ignore maintenant, qu’après des années de rumeurs, 2019 sera l’année qui verra la naissance véritable des premiers smartphones à écran pliant. En effet, après une décennies de recherche, de développement, de prototypes et de tests, les constructeurs vont enfin commercialiser leur smartphone pliable cette année. Véritable objet de fantasme et de science fiction il y a encore quelques temps, ces appareils de haute technologie vont enfin arriver dans les foyers.

Ils arrivent sur le marché

Si Samsung a été un des premiers à parler de cette innovation en matière de téléphonie mobile, il s’est fait battre sur la ligne d’arrivée par la marque chinoise Royole. Cette dernière a ainsi été la première à mettre sur le marché un smartphone pliable. Mais, si cette sortie a créé la surprise, c’est plus en termes de timing que de résultat. Le smartphone de la marque présentait de nombreux défauts et la presse spécialisée n’en a pas dressé un tableau très élogieux. Pour autant, les concurrents des marques plus connues n’en finissent pas de communiquer, pour prédire que 2019 sera bel et bien, l’année qui verra l’avènement des smartphones pliables. Ce que certains jugent déjà comme un gadget sans grand intérêt suscite pourtant l’émoi dans la presse spécialisée. Il faut dire que les marques savent y faire pour communiquer, sans réellement donner d’infos.

Le Galaxy F de Samsung

Samsung aurait donc appelé son modèle de smartphone Galaxy F. F pour Foldable, qui signifie « pliable ». Quant à ses performances, ce smartphone se déplierait pour passer d’un format de smartphone à celui d’une petite tablette avec un écran de 7.2 pouces. Replié, il afficherait deux écrans, un sur la partie avant et le deuxième, sur la partie arrière. Le modem Qualcomm permettrait de travailler avec trois applications en même temps, en toute simplicité. C’est notamment cet aspect qui n’avait pas convaincu avec le modèle FlexPai de Royole. Les applications ne s’ouvrant que difficilement, quand l’appareil se pliait et ses dépliait. L’appareil de Samsung serait également doté de trois capteurs photographiques. Si la marque sud-coréenne a tenu à préciser que le prix de cet appareil serait relativement élevé (il coûterait selon les estimations presque 2000 euros), la marque compterait proposer 1 million d’exemplaires de ce nouvel appareil de téléphonie mobile.

Apple, un peu en retrait : observer et tirer des leçons

Telle semble être la façon de faire d’Apple qui, s’il a officialisé le fait de vouloir sortir son propre modèle de smartphone pliable, n’a pas encore donné de date officielle de sortie. Ce qui ne l’empêche pas de déposer des brevets pour améliorer des idées et des technologies toujours plus à la pointe. Ce dépôt laisse clairement supposer, au vu des dessins, qu’Apple planche activement sur un modèle de smartphone pliant. Une façon aussi pour Apple, de tirer profit des failles qui seront décelées par la presse spécialisée, lors du WMC de février 2019.

Les autres constructeurs sur les dents

Huawei, qui s’est offert le luxe de se classer en 2ème position en termes de ventes de smartphones dans le monde, déclassant Apple, se démarque par le fait de vouloir proposer un appareil plus grand, au niveau de l’écran. Celui-ci pourrait en effet, avoisiner les 8 pouces et proposer la 5G avec un modem élaboré par la marque elle-même. Un porte-parole a confirmé récemment ces informations.

Comment Sony pourrait rivaliser avec cela ? Tout simplement en élaborant un appareil qui serait transparent, en plus de proposer la flexibilité. Vous en voulez encore ? 6 modes d’affichage pourraient être choisis par l’utilisateur…Si le smartphone pliable fait beaucoup parler de lui, ce n’est pas forcément en des termes très élogieux. En effet, le premier smartphone, livré à la vindicte populaire par la marque Royole s’est surtout fait remarquer par ses failles. Si les leaders du marché proposent des produits plus aboutis, il ne faut pas oublier qu’ils comptent le mettre en vente entre 1500 et 2000 euros. Pour débourser une telle somme, les démonstrations, le 20 février prochain, se doivent d’être réellement incroyables !